Hebergeur d'image La Marlière à Courcelles-les-Lens
Le forum de l'éco quartier de la Marlière à Courcelles-les-Lens (62). On discute de l'avancée du projet, des travaux et de tout ce qui a un rapport avec la vie du quartier de la Marlière.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
ambiance tendu sur Courcelles en mairie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Marlière à Courcelles-les-Lens Index du Forum -> Le jardin -> Bavardage
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Webmaster


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2011
Messages: 1 241
Localisation: Courcelles les Lens

MessagePosté le: Sam 6 Juin - 09:06 (2015)    Sujet du message: ambiance tendu sur Courcelles en mairie Répondre en citant

L'ambiance est tendu en mairie de courcelles depuis quelques jours, à en constater par le tract distribué par le syndicat FO à l'entrée de la mairie Ils ont également averti la presse, et ce quelques jours avant le conseil municipal ( le 09/06/15 à 18h en mairie), ce qui n'est pas surement pas un hasard. Voici l'article en question paru sur la voix du nord ce samedi 06/06/15. Et le tout quelques jours après la distribution d'un tract d'un élu de l'opposition...




 
 

Courcelles-les-Lens: les «municipaux» de F.O. dénoncent un «manque de confiance» des élus
PUBLIÉ LE 05/06/2015
PASCAL WALLART


Ce vendredi matin, il y avait un léger vent de fronde qui soufflait sur le parvis de l’hôtel de ville. Autour de leur délégué Moula Benaissi, une équipe de communaux Force Ouvrière tractait pour dénoncer de mauvaises conditions de travail en mairie où les agents viendraient « travailler avec des semelles de plomb ».
 

 

 
 
Depuis décembre dernier, F.O. est en effet le seul syndicat élu en mairie de Courcelles-les-Lens lors des élections professionnelles.Et ses élus, forts aujourd’hui d’une cinquantaine de syndiqués en mairie «alors qu’avant l’arrivée de cette municipalité on n’était que quatre », sont remontés comme des coucous contre une équipe dont ils dénoncent à la fois «l’amateurisme » et une tendance qu’ils ne supportent plus « à l’interventionnisme dans la marche des services, perturbant la collectivité… On met beaucoup de pression sur le personnel, ce qui explique l’ambiance pesante actuelle. Les élus vont et viennent sans arrêt dans les services, comme s’ils surveillaient tout le monde. Il y a un manque de confiance total ! » En attestent, expliquent-ils, les départs en cascade (DRH, coordinatrice PRE, responsable service jeunesse, ASVP…), même si les syndicalistes admettent que des signaux positifs ont été envoyés avec l’arrivée de la nouvelle DGS. Moula Benaissi et ses camarades regrettent encore que le CHSCT n’ait pas encore été mis en place ou encore la généralisation des emplois précaires dans la collectivité (animateurs TAP « qui ne bénéficient pas de congés payés » et ASVP) et l’abandon des emplois saisonniers cet été « alors qu’il y a de réels besoins »

Jean-François Graf : « Le personnel était livré à lui-même ! »

Pas perturbé pour deux ronds, Jean-François Graf, face à cette grogne syndicale.
Le maire de Courcelles-les-Lens rappelle en effet les délicates conditions qui ont présidé à son début de mandat : « Il faut se souvenir que pendant plus d’une année j’ai été seul, sans DGS, et que je ne savais pas sur qui m’appuyer. En plus, la longue mise en place de l’agglo m’a souvent tenu en dehors de la mairie, c’est pourquoi j’ai beaucoup délégué à mes adjoints qui ont en quelque sorte fait office de DGS avec les moyens du bord. On a sans doute parfois été maladroits mais on n’avait pas le choix ! »
Une période de désorganisation révolue depuis l’arrivée de Nomain de la nouvelle DGS, Angela Labouré, mi-avril.
En un mois et demi, la jeune femme a pris le temps de recevoir tous les agents de la commune « ce qui n’avait jamais été fait précédemment » et posé les jalons organisationnels de la restructuration annoncée : « On va recentraliser les services, notamment les services jeunesse et urbanisme qui vont être rapatriés en mairie... » Et puis un accueil digne de ce nom va être aménagé et l’étage relifté pour mixer salle de conseil municipal et salle des mariages : « Le temps que les travaux soient réalisés, on va tout faire pour que les agents travaillent quand même dans les meilleures conditions possible. On va même leur laisser les bureaux des adjoints pendant cette période. Ensuite, sans doute début 2016, on aura une mairie disposant d’un vrai accueil, aussi bien pour les habitants que pour le personnel, et qui sera enfin décemment isolée... » Quant aux attaques visant à expliquer qu’en mairie, outre M. Graf, il y avait deux autres maires, son premier adjoint, Bernard Cardon, et son épouse, il préfère en rire : « Là il faut arrêter avec ça. Ici, il n’y a qu’un seul patron et c’est moi ! Vous savez, pendant des années les personnel a été livre à lui-même. Lorsqu’on est arrivés, on a dû changer des habitudes ce qui ne s’est pas fait sans quelques soucis et l’amertume de certains. Mais avec l’arrivée de Mme Labouré, on progresse à pas de géants et les gens ont pris conscience qu’ils devaient se former et que, dans une mairie comme la nôtre, la polyvalence que nous appelons de nos vœux est impérative... même si je ne vous cacherai pas que certains poussent à la roue pour bloquer des restructurations qui ne les arrangent pas... 
»
 
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Sam 6 Juin - 09:06 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Webmaster


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2011
Messages: 1 241
Localisation: Courcelles les Lens

MessagePosté le: Mar 29 Nov - 19:20 (2016)    Sujet du message: ambiance tendu sur Courcelles en mairie Répondre en citant

un nouvel article sur la voix du nord paru ce jour ( 29/11/16) concernant le conseil municipal d'hier. Et il été visiblement tendu, d'ou la mise ici...

COURCELLES-LES-LENS
Un seul être vous manque… et le ton monte, monte…
Les séances de conseil municipal courcelloises ont souvent, depuis deux ans, un goût de trop peu, car vite expédiées et assez pauvres en débat. Celle d’hier fera en partie exception à la règle car, même si les débats ont finalement été très réduits, c’est l’étrange ambiance de cette soirée qui est à retenir.
Par pascal wallart | Publié le 29/11/2016


 

http://www.lavoixdunord.fr/81929/article/2016-11-29/un-seul-etre-vous-manqu…

Avec tout d’abord, ce sujet qui est sur toutes les lèvres courcelloises actuellement : quid du maire ? Depuis quelque temps, Jean-François Graf est aux abonnés absents de la vie municipale, désertant cérémonies officielles et festives… Tout comme ce fut le cas, ce lundi, lors du conseil municipal.
On parle de « grosse fatigue » d’un élu « pressurisé » (le 8 novembre, une altercation publique avec une de ses élues avait alors fait grand bruit). Et c’est donc Bernard Cardon, comme souvent deux ans, qui tient depuis lors la maison.
Marionnettiste contre charognard

Un élu, lui peu déstabilisable, qui a été pris à la gorge dès le début de la séance par Rachid Lasri, ce lundi soir remonté comme un coucou. L’élu socialiste s’indignera d’entrée de jeu du peu de retour vers les bancs de l’opposition, en dehors des conseils municipaux, quant aux dispositifs mis en place dans les quartiers prioritaires. L’élu déplorant au passage le manque d’«  ambition  » et de «  projets cohérents  » impulsés par l’équipe majoritaire, taxant au passage M. Cardon de «  pseudo-maire bis  ».
Pas de quoi émouvoir le premier adjoint renvoyant à son détracteur, avec un large sourire : «  Vous avez de belles paroles mais on ne vous voit pas beaucoup sur le terrain !  » Gros coup de colère en retour de l’opposant comparant du coup le premier adjoint à «  un marionnettiste  » avant de se prendre un retour un cinglant «  Et vous, vous êtes un charognard !  » (rappelant les vives critiques de l’opposant sur les réseaux sociaux lors du meurtre d’un jeune homme le 6 novembre dernier).
Une situation confuse qui le deviendra encore plus lorsque, dans les rangs du public, des supporters de Rachid Lasri interpelleront carrément M. Cardon lors des questions diverses. Lequel, plutôt que de se réfugier derrière le règlement intérieur, interdisant au public d’interférer dans les débats, répondra directement, quoique lapidairement, à son interlocutrice. Ouh, ouh, sérénité, où es-tu ?
Revenir en haut
MSN
seb/audrey


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2011
Messages: 594
Localisation: courcelles les lens

MessagePosté le: Sam 3 Déc - 21:18 (2016)    Sujet du message: ambiance tendu sur Courcelles en mairie Répondre en citant

Mort de Rire  des collégiens à la mairie 
Revenir en haut
Webmaster


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2011
Messages: 1 241
Localisation: Courcelles les Lens

MessagePosté le: Sam 3 Déc - 22:00 (2016)    Sujet du message: ambiance tendu sur Courcelles en mairie Répondre en citant

oui la photo sur la version papier était plus logique ( voir le facebook de rachid lasri) peut être que la voix du nord a voulu faire passer un message...
Revenir en haut
MSN
seb/audrey


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2011
Messages: 594
Localisation: courcelles les lens

MessagePosté le: Lun 12 Déc - 18:13 (2016)    Sujet du message: ambiance tendu sur Courcelles en mairie Répondre en citant

Mort de Rire  Bien vue 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:47 (2017)    Sujet du message: ambiance tendu sur Courcelles en mairie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Marlière à Courcelles-les-Lens Index du Forum -> Le jardin -> Bavardage
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Les partenaires et les sites internet utiles les bons plans, reductions, et autre liens interessant

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Theme ACID v. 2.0.18 par HEDONISM