Hebergeur d'image La Marlière à Courcelles-les-Lens
Le forum de l'éco quartier de la Marlière à Courcelles-les-Lens (62). On discute de l'avancée du projet, des travaux et de tout ce qui a un rapport avec la vie du quartier de la Marlière.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
le moulin de courcelles les lens

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Marlière à Courcelles-les-Lens Index du Forum -> le 2ème étage -> Vie locale et associative
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Webmaster


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2011
Messages: 1 241
Localisation: Courcelles les Lens

MessagePosté le: Jeu 11 Sep - 16:33 (2014)    Sujet du message: le moulin de courcelles les lens Répondre en citant

c'est triste pour la ville...


Courcelles-les-Lens: les experts ont rendu leur verdict quant à l’avenir du moulin



PUBLIÉ LE 11/09/2014
PAR ANNE-CLAIRE GUILAINShare on rss



 
Les experts du centre régional de molinologie (eh oui, cela existe !) basé à Villeneuve-d’Ascq ont rendu leur rapport au maire. Et ils ne sont pas tendres avec les travaux de l’édifice.
Première remarque : « Selon eux, la rénovation a été plutôt mal faite. Le moulin n’aurait jamais pu tourner en l’état. Le bois utilisé était attaqué par l’eau et même le mécanisme n’était pas fiable ». Bref, le résultat était joli mais pas viable. Et les experts indiquent ne pas être étonnés qu’au moindre coup de vent, les ailes se soient… envolées.
Deuxième remarque : « Depuis la fin des travaux, il n’y a eu aucun contrôle de sécurité par un organisme indépendant », poursuit M. Graf qui n’ose pas imaginer ce qui aurait pu advenir…
Troisième remarque : les experts affirment qu’après la fameuse tempête, les trois ailes restantes auraient dû être démontées tout de suite afin d’écarter le moindre risque de chute.
Conclusion : pour le maire, aucun doute, « les ailes seront démontées le plus vite possible pour des raisons de sécurité ». Selon lui, c’est encore de l’argent gâché : « Cette rénovation, c’est 30 000 euros jetés par les fenêtres. Si on ne l’avait pas fait à la va-vite, on aurait pu faire quelque chose de bien », estime-t-il, taclant au passage son prédécesseur. Et va-t-il, lui, casser la tirelire de la Ville pour remplacer les ailes ? « Aujourd’hui,je n’ai pas 50 000 euros à mettre dans de nouvelles ailes. Mais je ne ferme aucune porte. On va réfléchir, pourquoi pas des ailes de fer plus résistantes. Mais mes priorités, ce sont la sécurité et les finances pour le moment. »
 
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 11 Sep - 16:33 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Webmaster


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2011
Messages: 1 241
Localisation: Courcelles les Lens

MessagePosté le: Jeu 11 Sep - 16:38 (2014)    Sujet du message: le moulin de courcelles les lens Répondre en citant

rappel des faits :

Courcelles-les-Lens : la tempête a frappé les ailes du vieux moulin
PUBLIÉ LE 26/12/2013
ARNAUD ARCADIAS




Mardi le vent soufflait fort et a eu raison de deux ailes du vieux moulin. L’une est cassée, l’autre gravement endommagée. Une expertise doit déterminer si le bois utilisé est conforme à la législation. Les riverains reconnaissent que le moulin restauré a apporté un cachet au quartier et espèrent sa prochaine réparation.




« C’est une catastrophe ». Pour Josiane et Bernard Prusse, le mot n’a rien d’excessif. Ce moulin, depuis les premiers travaux de 1985, ils l’ont vu se transformer, d’année en année pour finalement ressusciter, avec ses quatre ailes flambant neuves, devenues l’étendard du quartier. Mardi matin, on le sait, le vent soufflait fort et c’est à 10 h 15 que les voisins immédiats du monument ont entendu un craquement « pas effrayant mais inhabituel ». En sortant, ils découvrent qu’une aile du moulin s’est abattue à moins d’un mètre de leur portail. « Une chance que j’ai pensé quelques heures avant, à rentrer les voitures. Sans ça, elles auraient été broyées ».
Dans la chute de la première, la deuxième aile a été grièvement endommagée mais est restée en place. « J’ai mal au cœur par rapport à Monsieur le maire qui s’est tellement investi dans la sauvegarde de ce patrimoine », complète Josiane qui, avec son mari, a fait de cette restauration un album photos.
Si certains à l’époque n’étaient pas pour ces travaux dans la vieille pierre, les riverains rencontrés reconnaissent, au contraire, que le moulin a apporté un vrai cachet depuis qu’il a retrouvé ses ailes en mai 2009. « Les gens prennent des photos et de plus en plus de mariés viennent poser devant le jour de leur noce », confirment des voisins.
Lui aussi admiratif de l’œuvre qu’il contemple depuis la fenêtre de son séjour, un autre riverain s’interroge sur la façon dont a été pensée l’implantation des ailes. Notamment sur le fait que le toit et les ailes restent fixes et ne puissent donc pas s’orienter suivant le vent. « C’est toujours la même aile qui est exposée au vent et à la pluie. Forcément, elle est fragilisée et c’est elle qui a lâché ».
Le maire, de son côté, évoque une infiltration d’eau. Une expertise est en cours pour vérifier que la qualité du bois : « faut qu’on vérifie si le bois est conforme à la législation », confie celui qui a visiblement été touché par cette perte.
Un nouveau coup dur donc pour Ernest Vendeville qui avait déjà fait le deuil de l’aménagement d’une chambre d’hôte prévu initialement à l’intérieur de la bâtisse. Une commission de sécurité avait jugé que l’escalier, conçu pour le travail d’un meunier, était trop étroit pour accueillir du public.
Comme un triste signe du destin, Ernest Vendeville avait choisi en cette fin d’année de poser devant le vieux moulin pour la carte des vœux et le calendrier de la municipalité. La main levée, le magistrat semble dire au revoir à ses administrés puisqu’il a choisi, après 19 ans de mandat, de ne plus se représenter. Va-t-il se retirer pour autant de la vie publique ? Peut-être pas. En tout cas, les signes du destin semblent parler si on y croit. En effet, chaque aile du moulin a été baptisée. Elles sont quatre : Serge (du nom du constructeur), Yvette (son épouse), Ernest (le maire) et Monique (la femme de ce deuxième). Yvette est cassée, Monique endommagée mais Ernest, lui, est toujours bien en place.
 
 
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:41 (2017)    Sujet du message: le moulin de courcelles les lens

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Marlière à Courcelles-les-Lens Index du Forum -> le 2ème étage -> Vie locale et associative
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Les partenaires et les sites internet utiles les bons plans, reductions, et autre liens interessant

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Theme ACID v. 2.0.18 par HEDONISM